Le congrès anarchiste international. Amsterdam

Le Congrès anarchiste international d’Amsterdam s’est tenu du 25 août au 31 août 1907 à Amsterdam.

Emma Goldman fur désignée comme représentante du mouvement anarchiste américain, de manière assez sommaire vu le peu d’organisation sur le plan national.

La conférence internationale anarchiste Mother Earth Vol 2, n°5 Juillet 1907

Dès le départ de la camarade Emma Goldman de Winnipeg, le groupe local anarchiste s’est réuni pour discuter de sujets concernant la conférence internationale anarchiste qui va avoir lieu à Amsterdam, Hollande, en août 1917.

Après un examen attentif de la question, nous sommes parvenus à la conclusion que :

a. considérant la notoriété de la camarade Emma Goldman comme propagandiste anarchiste aux États-Unis et au Canada et

b. au vue de ses tournées répétées en Amérique l’ont rendues tout à fait familière avec le C.mouvement,à la fois sur le plan local et national, et

c. la pensant parfaitement compétente pour informer la Conférence Internationale quant à l’esprit et à l’orientation du mouvement anarchiste en Amérique, ainsi que pour nous faire un rapport – dès son retour – de son déroulement afin que nous bénéficions des idées et des suggestions formulées lors de cette dernière; en conséquence de quoi

Nous sommes d’accord à l’unanimité pour faire tout notre possible pour que la camarade Emma Goldman puisse participer à la Conférence d’Amsterdam – pas, bien sûr, en tant que notre représentante autorisée à agir en notre nom, mais comme camarade dont la participation à la Conférence ne peut qu’être bénéfique à nos amis de l’étranger ainsi qu’au mouvement ici.

Il est en outre décidé de publier ce communiqué dans la presse anarchiste du pays, en appelant les différents groupes à coopérer à ce projet avec nous.

J. Richman Secrétaire Groupe de Winnipeg

* * *

Une Conférence Internationale Anarchiste va se tenir à Amsterdam, Hollande, en août. Il est inutile de s’étendre sur l’importance de voir un-e américain-e y assister;nous n’avons cependant pas l’assurance que cela sera le cas.

Afin de s’assurer de la participation d’un-e camarade compétent-e, nous suggérons, par conséquent, qu’il soit demandé à Emma Goldman d’y assister.

Les dépenses seront défrayées par souscription volontaire.Tout l’argent à cette fin doit être envoyé à J.M Livshis (1245 Milwaukee avenue, Chicago) qui a été désigné faire office de trésorier du fonds pour la Conférence.

Celles et ceux qui sont favorables à ce projet sont priés d’agir immédiatement car le temps presse. Toutes les contributions feront l’objet d’un reçu et publiées dans Mother Earth et The Demonstrator.

Julius Bloomfeld
Ben Capes
J.M Livshis
M.Rubenstien
J. Fox
S.Hammersmark
M. Newman

* * *

Au sujet de la Conférence d’Amsterdam

Le groupe Liberty de San Fransisco et le Groupe Anarchiste de Cleveland ont adopté la suggestion des camarades de Chicago et Winnipeg au sujet de ma participation à la Conférence d’Amsterdam; ils ont décidé de coopérer en fournissant les fonds nécessaires.

Les groupes et les clubs d’autres villes qui soutiennent le projet sont priés de prendre immédiatement contact avec moi. Il leur est également demandé de me faire connaître tous les sujets particuliers qu’ils souhaitent me voir porter à la connaissance de la Conférence.

Emma Goldman

 

Les fonds collectés seront rendus publics dans Mother Earth de août, septembre et octobre 1907 :

La somme reçue jusqu’ici couvrira à peine le voyage aller et retour. N’étant pas dans la grâce des dieux, on ne peut pas s’attendre à ce que je me nourrisse d’air et d’idéal. Je dois, par conséquent, demander aux camarades et aux groupes qui ont soutenu maparticipation à la Conférence de continuer leur contribution.
Durant mon absence, tous les courriers doivent être adressés au 210, East, 13th St, New York

Emma Goldman

Dans le numéro de septembre, Mother Earth publie les premières impressions de Emma Goldman :

Camarades – Je vous écris en grande hâte afin que ma lettre parvienne à Mother Earth avant que le numéro de septembre ne parte sous presse.

Le Congrès International Anarchiste – le premier jamais tenu sans agression des autorités – s’est ouvert avec une grande réunion, samedi après-midi, 25 août. Y ont pris la parole les orateurs suivants : Dr Friedeberg, en allemand ; Errico Malatesta, en italien ; R. de Marmande,en français ; P. Ramus, en allemand ; Rogdaeff en russe ; Christian Cornelissen en hollandais ; et moi-même en anglais.

Aujourd’hui, 26 août, après avoir perdu un temps considérable en préliminaires inutiles, a commencé la lecture des différents rapports sur la situation actuelle du mouvement anarchiste en Allemagne, France, Belgique, Hollande, Bohême, Suisse, Italie, Serbie, Russie et États-Unis.Comme tous les rapports seront sans doute publiés, je me contenterai de dire pour l’instant que nous avons appris beaucoup d’informations intéressantes sur notre mouvement, sur lesquelles je reviendrai dans le prochain numéro de Mother Earth. 1

Il y a en toute quatre-vingt dix délégués, représentant l’Allemagne, la France, la Belgique, la Bohême, L’Autriche, la Suisse, l’Italie, la Serbie ,la Russie, l’Angleterre et les États-Unis.

Il est très significatif qu’un Congrès Anarchiste puisse se tenir sans interférence du gouvernement – en fait sans un seul policier dans le hall d’entrée – dans un pays monarchique. Une telle chose serait impossible dans l’Amérique « libre ». Les délégués européens trouveraient les portes de Columbia fermées. Voilà pour la gloire de notre pays libre !

Emma Goldman

Amsterdam, 26 août 1907

NDT

1. La traduction est à venir

* * *

Dans le numéro d’octobre 1907, la création d’un Bureau International, « organe de communication entre camarades de différents pays » est annoncée. Le secrétaire en est Alexander Shapiro.

Chers camarades – Le Congrès Anarchiste d’Amsterdam a jugé utile de créer un organe de communication entre camarades de différents pays et a désigné à cette fin un Bureau de Correspondance International.Ce bureau n’a pas d’autre tâche que de faciliter les relations entre ceux qui ne peuvent pas correspondre directement les uns avec les autres et de communiquer à toutes les personnes concernées les informations et les propositions qui lui seront transmises.

Le Bureau a également la tâche d’organiser les archives du mouvement anarchiste, qui seront à la disposition de tous les camarades

Pour être capable d’accomplir ce travail, le Bureau International appelle tous les anarchistes à envoyer au moins deux de leurs publications concernant le mouvement.

Le Bureau International ouvre en même temps une souscription pour couvrir le déficit laissé par le Congrès d’Amsterdam et pour lever les fonds nécessaires pour les dépenses inhérentes à son fonctionnement.

Le Bureau publiera d’ici peu les résolutions acceptées par le Congrès et demandera aux différents groupes et fédérations de faire connaître, dès que possible, le nombre de copies qu’ils veulent recevoir.

Salutations fraternelles,

Pour le Bureau International,
A. Shapiro, Secrétaire

Dans le numéro suivant de Mother Earth, en novembre 1907, Shapiro lance un appel aux anarchistes américains pour qu’ils manifestent leur souhait d’adhérer et de participer au projet de Bureau International :

Chers camarades :

Il n’est pas seulement souhaitable mais absolument nécessaire pour la réussite du Bureau International que nous connaissions le nombre exact des membres de groupes et de fédérations souhaitant s’affilier avec l’Internationale. Également, que nous soyons informés du montant des contributions que chaque groupe souhaite apporter.
Nous demandons à tous les groupes et fédérations de communiquer au Bureau leur volonté d’adhérer.
Nous aimerions aussi faire comprendre à nos camarades la grande importance des archives pour notre mouvement. Pour rendre possible leur existence, nous avons besoin des copies de toutes les publications, pamphlets, manifestes anarchistes publiés dans tous les pays. Jusqu’ici, nous avons reçu d’Amérique : Mother Earth, Die Freiheit, Das Freie Wort, et Die Freie Arbeiter Stimme.
Lors du Congrès, il a été suggéré que chaque pays nomme plusieurs secrétaires qui seraient en lien constant avec le Bureau. Si vous voulez que ce dernier soit utile et actif, il est important de lui fournir tout le matériel nécessaire pour qu’il continue de fonctionner. Cela peut se faire sous forme de rapports hebdomadaires ou bimensuels concernant la situation des anarchistes et du monde ouvrier de chaque pays.Le Bureau compilera ces rapports pour la presse anarchiste internationale, ce qui permettra à chaque camarade d’être informé du développement et des progrès de nos idées.
Il a été également proposé durant le Congrès que le Bureau publie un Bulletin International. Les camarades américains peuvent-ils répondre aux questions suivantes :
1.Êtes-vous favorables à un tel bulletin ? .
2.Quelles suggestions pouvez-vous faire le concernant
3.Quelle aide financière êtres-vous prêts à fournir en vue de sa publication ?
Si des fonds suffisants sont disponibles, le bureau garantira une direction éditoriale de qualité.
Nous espérons des réponses rapides, afin de pouvoir être en mesure de commencer le travail esquissé au Congrès d’Amsterdam et qui est d’une telle grande portée pour le mouvement anarchiste – la nouvelle Internationale.
Camarades, ne perdons pas de vue l’importance de l’organisation de groupes dans des fédérations locales, nationales et internationales. Ne nous berçons pas d’illusions. Une propagande systématique et efficace, ainsi qu’une relation durable entre camarades, ne sont possibles qu’à travers une telle organisation.
Fraternellement,
16 octobre 1907.  LE BUREAU
A. Shapiro, Secrétaire

 

 

 


On peut lire en ligne sur ce sujet :

Le syndicalisme au Congrès Anarchiste International d’Amsterdam
Août 1907 : Le congrès d’Amsterdam veut clarifier l’anarchisme Guillaume Davranche
Le Congrès anarchiste international d’Amsterdam (1907) Alexandre Skirda dans « Autonomie individuelle et force collective : les anarchistes et l’organisation de Proudhon à nos jours »
The International Anarchist Congress Plancius Hall 25 – 31 août 1907
The International Anarchist Congress Amsterdam, 26-31 August 1907 Federazione dei Comunisti Anarchici