A nos lecteurs

Titre original : To our readers Mother Earth Vol 2, n°9 Novembre 1907

Chers amis:

Mother Earth ne s’est pas encore révélée être une entreprise rentable. Ceux d’entre nous qui avaient connaissance de la lutte acharnée que représente chaque journal radical déclaré savaient que Mother Earth n’échapperait pas au même destin.

Dans le numéro de juillet, nous avons publié un compte détaillé des recettes et dépenses ; également le bilan du Fonds de Soutien se montant alors à 372,66$ qui – si il n’y avait pas eu l’été – aurait pu constituer une sorte de capital.

Dans aucun autre pays qu’en Amérique, il n’existe une telle apathie, une telle indifférence une telle passivité durant les mois d’été.

Je ne peut pas me l’expliquer, (même si la chaleur doit y être pour quelque chose) à moins que le radicalisme soit considéré, au mieux, par beaucoup comme une convenance ou un sport et non comme une nécessité. En tout cas, les recettes nettes de la revue pour juillet, août, septembre et octobre totalisent moins de 120$. Les dépenses pour la même période s’élèvent à presque 700$, ce qui signifie que Mother Earth a souffert d’un déficit mensuel d’environ 145$.

Certains peuvent considérer décourageant cet état de fait ; pas nous. Nous pensons que Mother Earth a gardé pavillon haut malgré tous les obstacles. Sans compromission, courageusement, sans être beaucoup connu, sans liste extraordinaire d’annonceurs publicitaires, sans combine ni incitation pour acheter des parts ou des actions, Mother Earth – qui ne s’est pas essayée à toutes sortes de réformes tiédasses et libéralisme mielleux, mais qui a été capable de résister à la tempête pendant neuf mois – doit certainement posséder le pouvoir de durer qui, tôt ou tard, la conduira à bon port.

Pour que cela soit bientôt, nous faisons appel à vous, les amis, pour votre aide et coopération

Nous ré-ouvrons le Fonds de soutien de Mother Earth, en espérant que celles et ceux qui aiment cette petite combattante contribueront dès que possible.

Il existe beaucoup de manières d’aider la revue. Par exemple, en augmentant son tirage ; en achetant plusieurs exemplaires mensuellement pour faire un travail de propagande; en essayant de recruter de nouveaux abonnés et de faire appel à de nouveaux marchands de journaux.

Comme la revue aura désormais une rubrique spécifique syndicale, nos lecteurs syndicalistes pourront aider notre travail en faisant circuler la revue parmi leurs collègues.

Pendant la première partie de l’année, je commencerai une tournée dans l’Ouest en train d’être activement préparée. Les groupes, syndicats et sociétés entre New York et Denver qui désirent organiser une conférence sont priés de me le faire savoir dès maintenant afin que les réunions puissent être coordonnées plus méthodiquement.

Dans le prochain numéro, je ferai paraître une liste complète de sujets que je suis en train de préparer. Je m’efforcerai de faire de cette tournée une réussite sur le plan informatif et financier pour offrir le nerf de la guerre à Mother Earth. En attendant, camarades, c’est à vous d’aider à travers le Fonds de soutien.

Mother Earth Vol 2, n°10 (Décembre 1907)

Traduction R&B