Procès, prison et expulsion

Le dernier numéro de The Blast paru le 1er juin 1917, celui de Mother Earth au mois d’août.

La caution de Goldman et Berkman fut fixée à 25 000$. Le 21 juin, la somme fut réunie pour une seule caution et Berkman refusa d’en être le bénéficiaire et Goldman fut libérée.

Le procès eut lieu du 27 juin 1917 au 9 juillet. La peine maximum fut appliquée : Deux ans de prison et 10 000 $ d’amende pour chacun. Le verdict recommandait aussi que l’expulsion vers la Russie suive la peine de prison.

Goldman et Berkman furent réincarcérés immédiatement après le procès mais furent libérés une semaine après. Leur avocat Harry Weinberger fit appel du jugement devant la Cour Suprême, arguant de l’inconstitutionnalité de la loi sur le service militaire.

Harry Weinberger défendait également Louis Kramer et Morris Becker, deux jeunes anarchistes de New York arrêtés pour avoir distribué des tracts de la No-Conscription League lors du meeting de Hunts Point Palace. Kramer avait ,en outre refusé de se faire recenser.

Becker et Kramer passèrent en jugement le 12 juin. Kramer fut condamné à deux ans de prison, dans une prison fédérale et à un an dans un pénitencier d’état ainsi qu’à 10 000 $ d’amende. Après sa peine purgée, il risquait aussi une expulsion vers la Russie. Becker fut condamné à vingt mois de prison et tous les deux furent incarcérés à Atlanta. Ils furent également libérés en attendant la décision de l’appel.

L »appel fut rejeté en janvier 1918, Goldman et Berkman devant retourner en prison le mois suivant. Goldman entreprit une dernière et hâtive tournée de conférences et fit la connaissance de Helen Keller qu’elle admirait depuis longtemps.

Le 5 février 1918, Berkman et Goldman furent de nouveau emprisonnés.

Berkman fut libéré le 1er octobre 1919 et transféré du pénitencier de Atlanta à l’Office de l’Immigration et libéré le lendemain sous caution de 15 000$. Emma Goldman fut libérée le 27 septembre.

Le 27 octobre, eut lieu l’audience fédérale en vue de son expulsion. Le Bureau de l’Immigration signifia leur l’expulsion le 25 novembre 1919. Tous deux entreprirent une dernière tournée de conférences avant que d’être convoqués le 5 décembre à Ellis Island, point de rassemblement et de départ des expulsions.

Ils sont expulsés vers la Russie à bord du S. S. Buford le 21 décembre 1919.

eghoover1

Memorandum de John Edgar Hoover concernant l’expulsion de Emma Goldman et Alexandre Berkman Source : Berkeley Digital Library

23 Août 1919

Memorandum à l’attention de Mr Creighton

Je joins à la présente une copie d’un rapport du bureau de New York concernant les cas de Alexandre Berkman et Emma Goldman qui sont actuellement détenu par les autorités fédérales mais qui seront prochainement libérés, leur peine étant sur le point d’expirer. Berkman, de son propre aveu, est étranger, alors que Emma Goldman a soutenu à différentes reprises être une citoyenne américaine, par la naturalisation de son père et de son mari, mais il apparaît que les fonctionnaires de l’immigration qui ont personnellement examiné ses affirmations sont parvenus à la conclusion qu’elle n’était pas une citoyenne des États-Unis. Au cours d’une communication avec le Ministère du Travail, j’ai été informé officieusement que le cas de Emma Goldman avait été soumis à plusieurs occasions devant le Ministère du Travail pour examen, mais que le secrétaire assistant, Mr Fost, a refusé de soutenir la recommandation de l’inspecteur à l’immigration, déclarant qu’il n’y avait pas de preuve suffisante pour justifier l’établissement d’un arrêté d’expulsion. J’ai demandé à Mr McClelland du Bureau de l’immigration d’effectuer une recherche dans leurs dossiers et de me demander la même chose pour examen de ces deux cas.
Emma Goldman et Alexandre Berkman sont, sans aucun doute, deux des plus dangereux anarchistes de ce pays et, si on leur permettait de réintégrer la société, il en résulterait des dommages regrettables.

Respectueusement
J. E. Hoover

249 rouges pour la Russie – Il est plus doux de donner que de recevoir

Textes joints :

Le procès

Prise de parole devant les jurés

La mise en examen de Alexandre Berkman à San Francisco Mother Earth Vol 12, n°6 (Juin 1917)

Entre deux prisons Mother Earth. Vol.12, n°6 (Août 1917).

La sixième victime de San Francisco Mother Earth Bulletin. Vol.1, n°1 (Oct. 1917)

Le dix décembre Mother Earth Bulletin  Vol 1, n°2 (Novembre 1917)

Les miracles existent Mother Earth Bulletin.Vol.1, n°2 .Novembre 1917

Adieu, Amis et Camarades! Mother Earth Bulletin. Vol.1, n°4 (Janvier 1918)

A vous tous, mes chers Mother Earth Bulletin Vol I n°7 avril 1918

Déclaration de Emma Goldman à l’audience fédérale concernant son expulsion